Accueil > Informations > Vie associative > Sea shepherd s’oppose aux chasseurs de phoques

Sea shepherd s’oppose aux chasseurs de phoques

Sea Shepherd, la célèbre association américaine, tente de s’opposer au massacre des phoques, malgré les bâtons que les autorités canadiennes et les chasseurs tentent de leur mettre dans le gouvernail :
Ainsi, leur navire a été percuté à deux reprises par les gardes-côtes canadiens, ils sont sous surveillance aérienne constante, et ont été pris d’assaut par une bande de pêcheurs a Saint-Pierre-et-Miquelon.
De toute évidence ces gens ne souhaitent pas que Sea shepherd mette la chasse aux phoques sur le devant de la scène. Après tout, c’est le plus grand massacre de mammifère marin du monde, et il s’effectue dans des conditions particulièrement cruelles (les animaux sont abattus a coup de battons).
A St. Pierre-et-Miquelon, la foule a lancé des pierres, des insultes et des menaces à l’équipage du Farley Mowat. La douzaine de policiers français
présente sur place n’ont rien fait pour venir en aide au navire, au contraire, ils ont suggéré à Sea shepherd de quitter les lieu au plus vite !


Source : Sea shepherd, 11/04/2008.