Accueil > Informations > Vie associative > La rage de tuer

La rage de tuer

La Convention Vie et Nature pour une écologie radicale dénonce l’irresponsabilité de la chasse française qui poursuit sa guerre impitoyable à la nature, nonobstant la vague de froid et d’enneigement affectant le pays.
Lorsque les plans d’eau sont gelés, les sols recouverts de neige, la faune devient vulnérable, se concentre dans les zones côtières où des massacreurs sans scrupule font des hécatombes d’oiseaux migrateurs, chose vue notamment sur le bassin d’Arcachon, lors de précédents épisodes de grand froid.
Mais nos oiseaux ne sont pas seuls à souffrir des intempéries, de la faim, de la faiblesse, de la privation d’eau libre, les mammifères doivent également être épargnés pendant ces périodes cruelles pour l’humain sans abri et l’animal sauvage.
La CVN ne devrait pas être obligé d’énoncer ces évidences.
Mais, la chasse ferme mal en ce pays où la biodiversité, et la dignité humaine qui passe par le respect des êtres sensibles, ne pèsent pas lourds face à une mauvaise démagogie à contre temps.
Que le citoyen sache, par cet exemple lamentable, qu’il est difficile d’arrêter les tirs contre les oiseaux, les cervidés, les renards et autres amis de nos bois, dans les régions glacées et celles limitrophes servant d’accueil temporaire.


Communiqué du CVN, 08/01/2010. Site web : www.ecologie-radicale.org