Accueil > Informations > Vie associative > Maltraitance d’animaux : une condamnation sans précédent !

Maltraitance d’animaux : une condamnation sans précédent !

En 2004, les gendarmes et les services vétérinaires viennent inspecter deux chenils de la région parisienne suite à une affaire d’escroquerie. Sur place, ils découvrent des chiens très maigres, malades, dans des box insalubres, ainsi qu’un bac contenant des cadavres de chiens empilés !
L’homme est alors accusé d’avoir fait subir l’enfer à plus de 230 chiens. Il avait déjà été condamné en 1998 pour des faits semblables à 6 mois de prison ferme.
Aujourd’hui il a à nouveau a été condamné, à 30 mois de prison (9 avec sursis) et à 30 000 € d’amende. Jamais une condamnation aussi lourde n’avait été prononcée dans un cas de mauvais traitements avérés sur animaux. C’est une victoire pour la Fondation 30 Millions d’Amis, partie civile au procès.
Reha Hutin, présidente de la fondation, considère qu’"il s’agit d’une véritable avancée pour la protection animale et l’application de l’article 521-1 du Code pénal, qui reconnaît l’animal comme un être sensible à part entière d’un point de vue juridique. L’objectif est bien entendu de faire jurisprudence".


Source : 08/11/2008.