Accueil > Informations > Médias > 2011 démarre sous le signe du transgénique

2011 démarre sous le signe du transgénique

On n’arrête pas le progrès. Ce début d’année a été marqué par des révélations inquiétantes (quant à la santé mentale de certains de nos congénères) :
Une équipe de chercheurs sud-coréens, de l’université de Séoul, vient de créer le premier chien transgénique équipé d’une protéine fluorescente qui devient rouge sous les lumières ultra-violettes.
Dans le même genre, le "Glofish" est le premier animal de compagnie génétiquement modifié ; il s’agit d’un poisson dans lequel a été greffé un gène de méduse pour qu’il devienne fluorescent. Il coûte 5 euros aux États-unis, gageons que nous le retrouverons bientôt dans les milieux naturels, où il pourra peut-être se reproduire avec d’autres poissons, ou être dévoré par des prédateurs...
Selon l’association Inf’OGM, 6000 moustiques transgéniques destinés à lutter contre la dengue ont été relâchés dans une île de Malaisie. Toujours selon Inf’OGM, plusieurs millions de moustiques mâles avaient déjà été lâchés dans les îles Caïmans en novembre 2010. En Afrique, le Mali s’est récemment doté d’un laboratoire pour faire de l’élevage de moustiques GM afin de lutter contre la malaria...
Quant aux britanniques, ils ne sont pas en reste puisqu’ils sont parvenus à créer le premier poulet OGM capable de résister à la grippe aviaire. Des gènes comportant une infime partie du virus ont été injectés dans leurs cellules, ce qui semble inactiver ce dernier. Cette technique pourrait être utilisée pour éviter la propagation d’autres maladies, et certains chercheurs estiment que les OGM pourraient remplacer la vaccination...


30/12/2010. Site officiel du Glofish : http://www.glofish.com