Accueil > Informations > Vie associative > Les baleines sauvées... pour un temps

Les baleines sauvées... pour un temps

Bonne surprise : la proposition de la commission baleinière internationale, qui visait à légaliser la chasse commerciale de quelques baleines, vient d’être repoussée. On pouvait craindre qu’elle soit acceptée, pour calmer les ardeurs du Japon, de la Norvège et de l’Islande, et en quelque sorte officialiser une pratique hypocrite : le "prélèvement" de plusieurs dizaines de baleines par an pour de grotesques raisons scientifiques.
Les centaines de milliers de pétitions et de courriers récoltés de part le monde ont sans aucun doute pesé dans la balance.
Mais la lutte n’est pas finie et les menaces qui pèsent sur les cétacés sont multiples :
* Les trois pays sus-nommés continuent d’en tuer en dépit du moratoire datant de 1986.
* L’homme exploite le krill, principale nourriture de ces animaux.
* Les filets de pêche dérivants représentent des pièges dans lesquels ils peuvent s’empêtrer.
* Les bateaux peuvent les heurter et les blesser parfois mortellement.
* Le bruit constant des moteurs et des activités humaines couvre les chants des baleines.
Quelques jours avant cette décision, Sea Shepherd avait rejeté la commission baleinière car un journal britannique (The sunday times) avait révélé que le Japon soudoyait certains pays pauvres pour obtenir leur vote. Paul Watson, le président de l’association, avait déclaré qu’ils continuerait à envoyer des bateaux dans les mers du sud pour s’interposer entre les harponneurs japonais et les animaux.
A noter qu’un membre de Sea Shepherd, Peter Bethune, est toujours prisonnier au Japon où il risque une lourde peine de prison pour être monté sur un navire nippon.


Communiqué du 23/06/2010.
Quelques associations de protection des mammifères marins :
Sea Shepherd : http://www.seashepherd.fr
Réseau cétacés : www.reseaucetaces.fr
IFAW : http://www.ifaw.org/ifaw_france
Greenpeace : www.greenpeace.fr