Accueil > Informations > Médias > La justice demande le démontage d’une deuxième antenne pour portables

La justice demande le démontage d’une deuxième antenne pour portables

L’opérateur de téléphonie mobile SFR a été condamné en février à démonter une de ses antennes à Carpentras. Il a fait appel, mais c’est la deuxième fois que la justice donne raison aux défenseurs de l’environnement. Quelques jours plus tôt, c’est Bouygues Telecom qui avait été condamné en appel à démonter une de ses antennes dans le Rhône.
Des raisons de risques pour la santé et de manque d’esthétisme ont été invoquées par le tribunal.

Ajout du 06/032009 : ...Et de trois ! Par décision du 5 mars, le tribunal d’Angers a interdit à Orange de procéder à l’installation d’une antenne-relais dans le clocher d’une église à Notre-Dame d’Allençon (Maine et Loire), en invoquant le "risque sanitaire pour les populations riveraines". Cette antenne devait notamment surplomber l’école maternelle et primaire de la commune...


02/03/2009.