Accueil > Informations > Médias > Le Japon sommé d’arrêter la chasse à la baleine en Antarctique

Le Japon sommé d’arrêter la chasse à la baleine en Antarctique

En 2010, l’Australie avait saisi la cour internationale de justice (Nations Unies), considérant que le Japon détournait un moratoire de la Convention Baleinière Internationale (CBI) de 1986, et n’autorisant la chasse à la baleine qu’à des fins scientifiques.
En mars 2014, la cour a confirmé que le Japon déguisait une activité commerciale en programme de recherche scientifique. Elle a souligné le manque de transparence dans l’établissement de quotas "non raisonnables", et le nombre réduit de publications scientifiques.
Bien que "profondément déçu", le Japon a assuré qu’il respecterait cette décision. Entre 1987 et 2009, le Japon aurait tué plus de 10000 baleines, principalement des petits rorquals. Désormais, la Norvège et l’Islande sont les deux seuls pays au monde à pratiquer officiellement la chasse à la baleine.


31/03/2014.