Accueil > Informations > Médias > Haute-Saône : les chasseurs soupçonnés de destruction d’espèces (...)

Haute-Saône : les chasseurs soupçonnés de destruction d’espèces protégées

La fédération de chasse de Haute-Saône est mise en cause dans la destruction volontaire de nombreux animaux protégés près de Vesoul. Plusieurs plaintes ont été déposées par l’ASPAS et la LPO. La justice a ouvert une enquête.
On parle de braconnage en bande organisée : les chasseurs auraient tué des centaines de chats forestiers et des rapaces, peut-être pour "protéger" le gibier (lapins et faisans) qu’ils gèrent sur un terrain de Noroy-le-Bourg (70). La fédération de chasse allait même, semble-t-il, jusqu’à rémunérer des étudiants en environnement lorsqu’ils ramenaient suffisamment de preuves de bêtes tuées ; une prime de 100 à 150 euros pour trente queues d’animaux leur était offerte et ils leurs fournissaient un fusil, des pièges et du poison.
Ils encourent une peine de 150 000 euros d’amende et 7 ans de prison.


07/10/2013.