Accueil > Informations > Médias > Un coup de pouce aux requins

Un coup de pouce aux requins

Cet été, une sensible amélioration a été obtenue auprès des autorités de Taïwan dans la lutte contre la cruelle et inutile "pêche à l’aileron" (qui consiste a capturer les requins et relâcher les pauvres bêtes moribondes après les avoir amputé de leur nageoire dorsale) ; l’agence des pêches de ce pays a décidé d’imposer dès l’année 2012 des mesures pour que les carcasses de requins arrivent entières au port ; c’est à dire avec leurs ailerons. Comme ce petit pays est l’un des principaux consommateurs de requin, c’est un pas important, d’autant plus qu’il montrera la voie aux autres pays du sud-est asiatique.
Les quelques cas d’attaques de requins qui ont fait grand bruit dans les journaux récemment risquent néanmoins de ralentir les efforts fait pour réhabiliter cet animal dans les mentalités. Pourtant, les victimes de ces animaux se comptent sur les doigts de la main, alors que d’autres en font tout autant voire plus : autruches, éléphants, vipères, guêpes,...

Ajout au 26/10/2011 : un important mouvement est en train de prendre place en Amérique du nord ; plusieurs conseils municipaux de villes canadiennes ont voté des arrêtés interdisant la vente d’ailerons de requins dans les restaurants de leurs villes. D’autres municipalités pourraient suivre rapidement. Aux Usa, plusieurs États en ont fait de même.


Info : Humane society international (http://hsi.org), 22/09/2011.