Accueil > Informations > Médias > Trois tonnes d’ivoire détruites à Paris

Trois tonnes d’ivoire détruites à Paris

Trois tonnes d’ivoire illégal, saisies par les douanes depuis 20 ans, ont été détruites à Paris devant la tour Eiffel. Au total, ce sont 15000 pièces dont 700 défenses, confisquées pour la plupart à l’aéroport de Roissy, et d’une valeur estimée à un million d’euros.
Philippe Martin, ministre de l’écologie, a indiqué que la France était le premier pays européen à détruire ainsi ses stocks, conformément aux engagements du président de la république pour lutter contre le braconnage des espèces menacées. Dans le même ordre d’idées, les amendes pour achat d’ivoire illicite ont été multipliées par dix, passant de 15000 à 150000 euros.
Nicolas Hulot a rappelé que le prix de l’ivoire dépasse 1000 dollars le kilo tandis que celui de la corne de rhinocéros atteint 50000 dollars, attirant les convoitises de nombreuses organisations criminelles. Le trafic des espèces protégées est le quatrième au monde, derrière la drogue, la contrefaçon et celui des êtres humains.
Depuis quelques années, les saisies en Europe baissent fortement, les trafiquants préférant expédier leurs produits vers l’Asie, où l’on prête des vertus aux défenses et aux cornes.
Le nombre d’éléphants braconnés a fortement augmenté ces dernières années ; désormais, un éléphant est braconné toutes les 15 minutes. Le taux de braconnage (7,4 %) est supérieur au taux de renouvellement naturel de l’espèce, laissant planer de forts doutes quant à leur survie à l’état sauvage.


07/02/2014.