Accueil > Informations > Vie associative > Écotaxe

Écotaxe

La mise en place de "l’écotaxe" a soulevée bien des contestations.
Le ministre de l’écologie Philippe Martin a déclaré ce mardi que l’écotaxe
serait vraisemblablement suspendue tant que la fiscalité globale n’aura pas été
remise à plat. Cette annonce repousse la mise en place du dispositif à une date lointaine et incertaine, privant de fait les collectivités locales de précieuses ressources, et alors que le dispositif était initialement programmé en 2011. Cette décision témoigne une fois de plus du manque de vision et de courage politique du gouvernement qui se prive là d’un levier important pour engager la transition énergétique dans les transports.
L’écotaxe doit faire payer les camions pour l’utilisation d’infrastructures routières dont ils disposent aujourd’hui gratuitement sur le réseau national et local et qu’ils dégradent fortement. Cette application du principe d’utilisateur-payeur doit fournir plusieurs centaines de millions d’euros par an affectés pour partie à l’entretien du réseau routier, pour partie à la construction d’infrastructures de transports facilitant le report vers les modes moins impactants sur notre environnement : ferroviaire et fluvial.
Les manifestations en Bretagne des deux dernières semaines correspondent à un problème structurel du modèle agricole productiviste breton. Elles se sont focalisées sur un « bouc émissaire » imprévu : l’écotaxe, et tentent de l’accabler de tous les maux, alors même que les problèmes sont liées à bien d’autres facteurs !
France Nature Environnement demande au gouvernement d’engager au plus vite la concertation prévue sur l’écotaxe avec toutes les parties prenantes, transporteurs, chargeurs, syndicats, collectivités et la société civile, et de maintenir sa mise en œuvre au 1er janvier 2014.
En tant qu’associations de protection de l’environnement nous devons nous battre pour faire entendre notre voix dans un contexte où l’environnement devient de plus en plus le bouc-émissaire de difficultés économiques dues en réalité à bien d’autres facteurs. Tout cela est insupportable et il est vital pour nous de faire entendre notre voix pour dénoncer ces contre-vérités flagrantes. Vous trouverez ci-après un document réalisé par FNE rétablissant la vérité sur l’écotaxe en 10 points :