Accueil > Informations > Vie associative > Eve Angeli soutien la campagne de Peta

Eve Angeli soutien la campagne de Peta

La chanteuse française Eve Angeli pose nue pour Peta dans le cadre de la campagne “plutôt à poil qu’en fourrure !”.
Peta compte ainsi dénoncer le commerce de la fourrure, et notamment la façon dont sont traités les chiens et chats pour leur fourrure ;
En Chine, pays qui n’a aucune loi de protection des animaux dits “à fourrure” mais qui est devenu le premier exportateur mondial de fourrure, des millions de chiens et de chats sont tués à coups de gourdin, pendus, saignés à mort, étranglés avec des collets métalliques pour que leur fourrure puisse ensuite être vendue, sous forme de babioles ou de garnitures. Cette fourrure, souvent délibérément étiquetée comme provenant d’autres espèces, est exportée dans des pays du monde entier, et vendue en boutique à des clients mal informés.
Mais il n’y a pas qu’en Chine que les animaux paient le prix du commerce de la fourrure. En Europe aussi, dans les fermes d’élevage, les animaux dits “à fourrure” sont confinés dans des cages minuscules et souillées d’excréments, et au moment de leur mise à mort, se font briser la nuque, gazer ou électrocuter par l’anus. Ces méthodes, communément employées dans les élevages, les font tressauter de douleur, convulser, et même pleurer. Dans la nature, les animaux qui se font prendre dans les pièges à mâchoires souffrent eux aussi atrocement, et souvent pendant des jours, avant d’être assommés à mort par les trappeurs.
Pour découvrir la vidéo tournée secrètement en Chine dans les élevages d’animaux à fourrure, et découvrir la photo qu’Eve a faite pour PETA, rendez-vous sur :