Accueil > Informations > Vie associative > Gaia ouvre la première maison close pour chats

Gaia ouvre la première maison close pour chats


Avec plus de 30 000 chats qui atterrissent chaque année dans les refuges, la situation en Belgique est dramatique. Une situation devenue ingérable, qui contraint le plus souvent les refuges à l’euthanasie des animaux : rien qu’en 2012 on dénombre quelques 11.208 euthanasies. Il faut bousculer les mentalités et trouver des solutions. Avec cette campagne de sensibilisation, GAIA souhaite montrer de manière claire que les chats ont beaucoup trop de partenaires et beaucoup trop de petits. L’association de défense du bien-être animal réclame auprès des politiques une loi rendant obligatoire la stérilisation de tous les félins.
GAIA inaugure donc aujourd’hui une maison close pour chats en plein cœur de Bruxelles. En réalité, il s’agit d’une projection animée sur la façade sud du Crowne Plaza de Bruxelles, représentant une maison close digne des plus grands quartiers rouges. On y découvre la vue extérieure d’un bordel : des fenêtres allumées au néon, des ombres de chats langoureuses, différentes chambres laissant entrevoir une activité sexuelle féline... Une animation qui prend vie sous les yeux ébahis des passants, avant de laisser apparaître le message de GAIA : « Les chats ont beaucoup trop de partenaires et trop de petits. Faites stériliser votre chat ».
Michel Vandenbosch, Président de GAIA : « Chez les chats, 1 + 1 = 6 et ce, deux à trois fois par an. Avec cette campagne, nous souhaitons faire comprendre de manière claire que les chats ont trop de petits et que c’est aux propriétaires de faire en sorte qu’ils n’engendrent pas une descendance vouée à l’abandon ou à l’euthanasie. La situation doit évoluer, et rapidement ! »
La campagne s’accompagne d’une vidéo YouTube, qui circule via les réseaux sociaux de GAIA, et d’annonces dans les magazines.


Communiqué de presse de Gaia, 28/01/2014. Site web : www.gaia.be/fr/actualite/gaia-ouvre-la-premi-re-maison-close-pour-chats