Accueil > Listes et documents > Musique > L’homme parle (chanson-rock)

L’homme parle (chanson-rock)

Artiste/Groupe : L’homme parle
Style : chanson-rock
Titre : Quelle terre on va laisser
Adresse : http://www.lhommeparle.fr
Pays : France
Année : 2009

Texte :

Laisser, ohohoh, Quelle terre on va laisser
Aux futures générations ?
Laisser, ohohoh, c’est toujours les mêmes
qui vont payer l’addition

A chacun sa vie, à chacun ses problèmes
Métro boulot dodo ; toujours la même rengaine
Face à la routine de la vie quotidienne
On fuit la pression en cherchant de l’oxygène

On voyage vers différents paysages
Où l’on s’évade en regardant les reportages
Le vague à l’âme de voir de si belles images
On a envie de chanter sur des plages

de son qui résonnent
Volontiers on s’abandonne
Positive vibration
Alors ensemble on fredonne

La Terre va droit au crash
Tant les pollueurs se lâchent
Les bateaux transforment en tâche
Toutes les histoires de clash

Dans le fracas des machines
Les fumées noires des dioxines
Crachées par les tours des usines
Je rêve qu’une autre ère se dessine

Laisser, ohohoh, Quelle terre on va laisser
Aux futures générations ?
Laisser, ohohoh, c’est toujours les mêmes
qui vont payer l’addition

Pose un dernier regard sur la terre
Avant qu’elle succombe sous les assauts des Bulldozers
De Puteaux au Grenelle, Y’a de l’arnaque dans l’air
Et c’est pas la faute à Voltaire

Respire un grand coup une envie d’aventure
J’pourrais vite y prendre goût au retour à la nature
Loin, loin, partir aux quatre vents
Sourire au coin des lèvres et j’m’évade en chantant

On s’croit à l’apogée de la technique
Malbouffe toxique, dans les champs poussent du fric
Laissez nous respirez, voudrait tant s’évader
Mais le marchand de sable est passé

Laisser, ohohoh, Quelle terre on va laisser
Aux futures générations ?
Laisser, ohohoh, c’est toujours les mêmes
qui vont payer l’addition

J’vais regarder les étoiles
Mais la pollution les voile
Qu’est-ce qu’on a fait pour en arriver là
Justement rien c’est peut-être ça

On Trie, on trie les déchets
Mais c’est loin d’être parfait
Faut pas trop faire couler d’eauv
Si tu veux ton diplôme d’écolo

On nous fait la morale
Pour mieux cacher les scandales
Les vrais pollueurs se régalent
Le spectacle est total

Quelle terre on va laisser
Aux futures générations ?
On peut toujours rêver
D’oxygène et d’évasion

Quelle terre on va laisser
Aux futures générations ?
Et c’est toujours les mêmes
qui vont payer l’addition...