Accueil > Informations > Médias > L’humanité a déjà épuisé son crédit écologique annuel

L’humanité a déjà épuisé son crédit écologique annuel

On parle beaucoup de crise économique, mais on oublie un peu la crise écologique, qui y est directement liée et qui ne fait qu’accroître les problèmes financiers. Le 22 août dernier, l’humanité a atteint le "global overshoot day". En clair et en français, cela veut dire qu’elle n’a mis que 234 jours pour consommer les ressources naturelles que la terre peut produire en un an !
"Nous vivrons à crédit jusqu’à la fin de l’année", affirme l’association Global footprint network, qui calcule chaque année notre empreinte écologique. Et le processus ne fait que s’accélérer : en 2000, le "jour du dépassement" était survenu un premier novembre. En 2005, un 20 octobre. En 2011, en juillet.
Selon les experts du Global Footprint Network, "une seule planète ne suffit plus pour subvenir à nos besoins et absorber nos déchets. Désormais les besoins de l’humanité dépassent de 50 % les ressources disponibles. (...) La dégradation des milieux naturels se traduit inévitablement par une baisse des surfaces productives et notre dette s’alourdit".
Bien entendu, tous les pays ne sont pas tous responsables de la même façon ; les pays développés consomment nettement plus, que ce soit les occidentaux ou ceux du golfe persique. Ainsi, sur les 149 étudiés, 60 états sont responsables de l’ensemble de la dette. Et l’avenir ne s’annonce pas brillant, puisque les pays en voie de développement souhaitent tous atteindre nos niveaux de vie...


22.08.2012.