Accueil > Informations > Vie associative > La FLAC dévoile une arnaque de l’Observatoire National des Cultures (...)

La FLAC dévoile une arnaque de l’Observatoire National des Cultures Taurines

La FLAC fait plier l’Observatoire National des Cultures Taurines, qui après un long bras de fer, a du retirer la liste falsifiée de psychiatres de son site.
C’est une grande victoire pour la Fédération de Liaisons Anti-Corrida (FLAC) et le collectif de psychiatres (opposés à la corridas) qui a longuement œuvré pour rétablir la vérité.
L’observatoire en question, orchestré entre autres par André Viard, n’a rien d’officiel ni de national. Il est un simple groupe de lobbyistes taurins qui tente par tous les moyens d’imposer à notre pays ses intérêts pour leur bien cruelle distraction… Moyens pas toujours honnêtes, comme ils l’ont prouvé à plusieurs reprises (fausse liste d’élus, conflit d’intérêt du directeur du patrimoine Philippe Belaval, et maintenant fausse liste de psys).
Retrouvez les détails de cette affaire en lisant les articles des quotidiens Objectif Gard, Midi libre et La provence ; vous découvrirez l’ampleur de ce scandale absolu. L’ONCT, en réaction aux dénonciations par les spécialistes de l’enfance et de la psychiatrie de la violence de la corrida et de ses impacts sur les enfants, invente une liste de psys soi-disant « favorable à la corrida ». Mensonges !
Sommé de retirer sa liste, la page de l’ONCT est désormais inaccessible : http://www.culturestaurines.com/communique_110212
Mais vous pouvez retrouver la liste mensongère des 150 psychiatres grâce à la sauvegarde du collectif de psys (véritables ceux-là !) qui dénoncent les traumatismes causés aux enfants témoins de violence envers les animaux, et l’accoutumance à la violence que la corrida représente.
Certains blogs continuent à propager le mensonge mais sans oser reproduire la liste. Quel bel aveu !
Ces méthodes particulièrement frauduleuses ont été portées à la connaissance de la nouvelle ministre de la Culture Aurélie Filippetti par une lettre cosignée de la Présidente de la FLAC et du Professeur H. Montagner.
Car n’oublions pas que c’est l’ONCT, à l’origine de cette fausse liste, qui est initiateur de l’inscription de la corrida à l’inventaire du Patrimoine Culturel Immatériel de notre pays. Tout cela s’ajoutant au fait qu’éthiquement, cette inscription est une véritable honte pour notre pays.


Communiqué de presse de la FLAC, 18/06/2012. Site web (sur lequel vous retrouverez notamment des liens vers des articles de presse liés à cette affaire) : http://www.flac-anticorrida.org