Accueil > Informations > Médias > Disparition d’une espèce de tortue géante

Disparition d’une espèce de tortue géante

Une tortue géante de 90 kilos, baptisée Georges le solitaire, d’un âge estimé entre 80 et 100 ans et dernière représentante de l’espèce Geochelone abigdoni, a été retrouvée morte le 24 juin dernier aux Galapagos.
Ce spécimen avait été découvert par hasard en 1971, alors qu’on pensait l’espèce, endémique à ces îles du Pacifique, disparue.
Les scientifiques avaient tenté de la faire s’accoupler avec des femelles d’autres sous-espèces voisines, également originaires des Galapagos, mais les œufs obtenus s’étaient avérés stériles.
Les Galapagos étaient autrefois l’habitat privilégié des tortues géantes ; on en dénombrait environ quinze espèces, mais l’introduction d’animaux concurrents (chèvres, cochons,...) les a poussées au bord de l’extinction.
Dans son rapport de 2012 sur l’état de la planète, le WWF affirme qu’entre 1970 et 2008, la biodiversité mondiale a chuté de 30 % et qu’au moins 0,01 % des espèces vivantes disparaissent chaque année. D’après l’UICN, il existerait sur terre entre 15 et 20 millions d’espèces animales et végétales, dont 19817 sont en train de disparaître.


26/06/2012.