Accueil > Informations > Vie associative > Biodiversité : où est la cohérence au sein de l’État ?

Biodiversité : où est la cohérence au sein de l’État ?

La ministre de l’Écologie a, ce mardi après-midi 7 février, fait plusieurs annonces concernant l’état d’avancement de la Stratégie Nationale Biodiversité : 62 projets concrets, la création d’un fond biodiversité à hauteur de 25 millions d’euros, et une rénovation de la « Gouvernance Biodiversité ».
Pour la Ligue Roc, ce sont de bonnes nouvelles : les 62 projets témoignent de l’attente des acteurs à agir concrètement sur le terrain, la création d’un fond biodiversité pour accompagner la mise en œuvre de la Trame Verte et Bleue est de bon augure, et le rapport sur la Gouvernance de la Biodiversité (auquel la Ligue Roc a contribué) ouvre de belles perspectives de mobilisation des acteurs et de renforcement de l’expertise.
Christophe Aubel, directeur, souligne ; « la création d’un fond biodiversité dans le contexte budgétaire actuel est une vraie bonne nouvelle, même si nous aurions préféré, qu’à l’instar de ce que nous proposions, soit créé en même temps le mécanisme pérenne pour l’alimenter ».
Pour la Ligue Roc cependant, si ces annonces confirment la mobilisation du ministère de l’Écologie, elles ne masquent pas l’insuffisante mobilisation des autres ministères pour contribuer à la Stratégie Nationale Biodiversité, et ce comme en témoignaient déjà les engagements de l’État en mai dernier.
Christophe Aubel renchérit : « où est la cohérence entre ces mesures positives et les annonces du président de la république sur la réglementation environnementale tatillonne et les cadeaux électoraux fait aux chasseurs ? Elle n’existe malheureusement pas, mais il est vrai que courlis, eider et autres oies ne votent pas… ».


Communiqué de presse de la Ligue Roc, 08/02/2012. Site web : www.roc.asso.fr