Accueil > Informations > Médias > Légers rejets radioactifs en Europe

Légers rejets radioactifs en Europe

De mystérieux rejets d’iode 131, radioactif, ont été détectés mi-novembre dans l’air de plusieurs pays européens, dont la France. L’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) a appelé le coupable à se dénoncer et les pays européens à coopérer pour le démasquer.
Même si ces traces étaient trop faibles pour représenter un réel danger, elles étaient inhabituelles et inquiétantes dans la mesure où elles étaient d’origine humaine et qu’elles ne venaient pas de Fukushima.
Quelques jours plus tard, l’Agence Internationale de l’Energie Atomique a été informée d’une contamination suite à une fuite dans un laboratoire de Budapest, en Hongrie. Mais l’institut mis en cause a nié être l’origine des fuites...
En pleine remise en cause du nucléaire, cet incident vient nous rappeler, une fois de plus, que les problèmes qui l’entourent sont monnaie courante.


12/11/2011.