Accueil > Informations > Médias > Le Vietnam perd son dernier rhinocéros

Le Vietnam perd son dernier rhinocéros

Encore une mauvaise nouvelle, mais les grands mammifères étant tous condamnés à moyen terme, ce n’est pas une surprise :
le dernier survivant des rhinocéros de Java vietnamiens est mort l’an dernier. C’est le WWF qui l’a annoncé.
Les analyses ADN des excréments retrouvés jusqu’en 2010 dans le parc national Cat Tien ont en effet prouvé que les déjections appartenaient toutes au même animal, dont le cadavre a été retrouvé tué par balle et amputé de sa corne peu de temps après.
En cause, les braconniers, qui déciment ces pachydermes aux quatre coins du globe pour leur scier leurs cornes, utilisées dans la médecine traditionnelle asiatique. Ce sera d’ailleurs le seul point positif de cette triste histoire ; plus de rhino, plus de braconniers, plus de trafic. Bien fait.
Ironie toujours, quant on sait que le parc national sus-cité avait été créé pour sauver l’espèce, après que huit spécimens aient été découvert en 2007. Il ne reste désormais plus qu’une cinquantaine de rhinocéros de Java dans le monde, regroupés dans un petit parc de indonésien...
Note au 13/11/2011 : parallèlement, on apprenait quasiment au même moment que les rhinocéros noirs ont disparu d’Afrique de l’ouest. Les rhinocéros blancs vivant au même endroit pourraient les suivre car ils figurent eux aussi sur la liste rouge de l’UICN. Le même organisme indique d’ailleurs que 25 % des mammifères de la planète sont menacés d’extinction...


25/10/2011.