Accueil > Informations > Médias > Le retour des farines animales

Le retour des farines animales

Interdites fin 2000 suite à la crise de la vache folle, la CEE a opté pour un possible retour progressif des farines animales à partir de septembre prochain, à commencer par le secteur de l’aquaculture. Les porcs et les volailles pourraient suivre, mais le cannibalisme resterait interdit, puisque c’est lui qui était à l’origine de la maladie de la vache folle, et de sa dérive humaine la maladie de Creutzfeldt-Jakob. De plus, les farines ne devraient être destinées qu’aux animaux omnivores. Enfin un peu de bon sens !
Économiquement, cela ferait baisser un peu nos importations de protéines végétales sud-américaines, mènerait à une meilleure gestion des déchets (les abats sont détruits jusqu’à présent), et ferait baisser la surpêche.
Il n’en reste pas moins que du point de vue moral et écologique, rien ne vaut pour un animal de ferme une nourriture adaptée à ses besoins et saine ; dans la nature les poissons ne mangent ni volaille ni bœufs, les cochons non plus, et ainsi de suite. Pourquoi est-ce que les évidences semblent si dures à comprendre ?


05/06/2011.