Accueil > Informations > Vie associative > L’ASPAS obtient l’arrêt des tirs de loups dans la Drôme

L’ASPAS obtient l’arrêt des tirs de loups dans la Drôme

Le Tribunal administratif de Grenoble vient, une nouvelle fois, à la demande de l’ASPAS, de suspendre aujourd’hui l’arrêté préfectoral du 13 mai 2011 pris illégalement par le Préfet de la Drôme, et qui autorisait l’abattage d’un loup.
Le Juge a en effet estimé que l’arrêté ne respectait pas le protocole de mise en œuvre des tirs établi par le ministère de l’Écologie. Il sanctionne ainsi l’acharnement du préfet à céder aux pressions des éleveurs.
L’ASPAS déplore l’attitude du préfet de la Drôme qui s’entête à choisir de mauvaises solutions pour gérer le problème de la cohabitation entre grands prédateurs et pastoralisme, et rappelle que depuis plusieurs années maintenant, la justice nous a systématiquement donné raison face à ces arrêtés. L’ASPAS demande que ce dossier soit géré dans la sérénité, dans l’intérêt du pastoralisme et de la biodiversité. Et non pas en choisissant l’un au détriment de l’autre.
Combien de temps encore l’État se servira du loup comme bouc émissaire de la crise de la filière ovine ? (...) Le loup ne saurait cacher l’inaction des pouvoirs publics face à la crise agricole ! (...)


Communiqué de presse de l’ASPAS, 10/06/2011. Site web : www.aspas-nature.org