Accueil > Informations > Médias > L’identification des chats rendue obligatoire

L’identification des chats rendue obligatoire

Un texte obligeant les propriétaires de félins à identifier leur animal a été adopté le 06/04/2011, à l’initiative de Nicole Bonnefoy, sénatrice de Charente (il concerne les chats nés après le 1er janvier 2012 et âgés de plus de 7 mois).
Et la parlementaire de déclarer à 30 millions d’amis : « Les chats peuvent vivre une vingtaine d’années, Les identifier et les protéger, c’est le moins que l’on puisse faire pour ces animaux qui nous tiennent compagnie si longtemps ».
Seule l’identification des chiens était obligatoire, depuis 1999. On estime que sur les 9,9 millions de chats dénombrés en France, 4 félins sur 5 ne sont pas identifiés.
Sur le plan positif, cette mesure peut contribuer à réduire le nombre de chats errants (l’abandon sera impossible sous peine de poursuites), mais aussi les erreurs de fourrière qui peuvent conduire à leur euthanasie.
Sur le plan négatif, on peut douter de la possibilité d’appliquer une telle mesure (qui ira vérifier que tous les chats sont tatoués ou pucés, et surtout, qui pourra les capturer ?). D’autre part, est-ce que cela ne va pas inciter les fourrières à euthanasier illico-presto les chats qui ne seront pas identifiables, et est-ce que cela ne va pas inciter les maîtres à se débarrasser de leurs animaux en catimini, en les tuant eux-mêmes et en les enterrant au fond du jardin ?
Bref, affaire à suivre, mais attention aux effets pervers d’une telle loi.


07/04/2011.