Accueil > Informations > Vie associative > Compte-rendu de la manifestation anti-corrida du 28 mai

Compte-rendu de la manifestation anti-corrida du 28 mai

La manifestation a globalement été un succès ; organisée en quelques semaines, elle a recueilli un millier de personnes place du Louvre, à Paris. A cela il faut ajouter les 900 personnes qui ont participé, au même moment, à la manifestation virtuelle du site Cyberacteurs, et pour finir les dizaines de manifestants présents aux différentes manifestations régionales : Bordeaux, Toulouse,...
Le collectif "Non à la honte française !", à l’origine de la manif, rassemble aujourd’hui 160 associations !
Au cours de cette manifestation, de nombreuses personnalités se sont relayées à la tribune, sous un écran géant de 11 m² : Muriel Marland-Militello (députée UMP), Gérard Bapt (député PS), Yves Cochet (député EELV), Roland Povinelli (sénateur PS), Julien Bayou (directeur de campagne d’Éva Joly - EELV), Jean-Marc Governatori (AEI), la chanteuse Stone, et l’actrice Mylène Demongeot. Une délégation a été reçue par des conseillers du ministre de la culture.
Seul point négatif ; l’actualité, très chargée depuis plusieurs semaines, et l’absence de journalistes dans le cortège, ont fait que la couverture médiatique a été quasi-nulle. Navrant !
La veille, Nicolas Sarkozy avait officiellement soutenu l’inscription de la corrida au patrimoine de la France (on le savait déjà aficionado).
Parallèlement, maître Frédéric Ortega, avocat de l’Alliance Anticorrida, a déposé un recours aux fins d’annulation de cette décision ministérielle, assorti d’une question prioritaire de constitutionnalité quant à la conformité des textes applicables à la corrida.
Note : vous pourrez trouver de nombreuses vidéos de la manifestation en fouillant un peu sur le web.


L’organisation de la manifestation a coûté plusieurs milliers d’euros. N’hésitez pas à envoyer vos dons à : CRAC Europe, Bp 10244, 30105 Alès Cedex. Sites web : www.anticorrida.com et www.patrimoine-corrida.fr