Accueil > Informations > Vie associative > Campagne environnement et cancer

Campagne environnement et cancer

Gros succès pour la campagne Environnement et cancer : l’association Générations futures a publié les résultats de l’opération Assiette toxique et des dizaines de médias (Tv, radios, journaux) s’en sont fait l’écho.
Entre juillet et septembre 2010, les membres de l’association ont acheté dans divers supermarchés des aliments non bio composant les repas types d’une journée d’un enfant d’une dizaine d’années.
Quatre repas et un encas ont été élaborés en suivant les recommandations du ministère de la santé. Ainsi cinq fruits et légumes frais par jour ont été inclus, de même qu’au moins trois produits laitiers et un litre et demi d’eau. Le tout sans que cela ne soit ni trop gras, ni trop salé, ni trop sucré.
Les résultat sont alarmants : en une journée, un enfant absorbe 128 résidus chimiques provenant de 81 substances différentes ; 42 substances sont classées cancérigènes possibles ou probables, 5 substances sont classées cancérigènes certaines, et 37 substances sont des perturbateurs endocriniens (PE) suspectés.
L’association prodigue quelques conseils à l’échelle individuelle (peler les fruits, manger bio), mais demande surtout l’interdiction de l’usage des pesticides, des additifs possiblement cancérigènes, des plastiques pouvant contenir des phtalates et/ou du BPA, ainsi que la réduction des sources d’émission des substances cancérigènes dans l’environnement (incinérateurs…). Elle appelle les institutions à mettre en place un volet environnement dans le deuxième "plan cancer", et à placer le principe de précaution au cœur de la nouvelle version du "plan national santé environnement".
A noter qu’une cyberaction est en ligne et recueille déjà quelques 5000 signatures, vous pouvez la signer à cette adresse : http://www.cyberacteurs.org/actions/presentation.php?id=206


06/12/2010. Informations : http://www.environnement-et-cancer.com Vous pouvez lire le rapport complet sur : http://www.menustoxiques.fr