Accueil > Informations > Médias > Grandes manifestations contre le convoi d’Areva

Grandes manifestations contre le convoi d’Areva

On en attendait 30 000 (et 16 000 policiers, soit un policier pour deux manifestants !), ils furent 50 000 à demander l’arrêt du "Castor" et la sortie du nucléaire. La manifestation antinucléaire de Dannenberg (Allemagne) a dépassé de loin les espérances !
D’autant que les gens sont restés mobilisés sur plusieurs jours, et que de larges portions de la population allemande étaient représentées ; plus de 400 bus avaient amené des milliers de militants de toute l’Allemagne, ainsi que 150 tracteurs et 600 remorques qui bloquaient la circulation dans la bourgade de Splietau.
En s’opposant au passage du train transportant 123 tonnes de déchets retraités en France vers la mine de Gorleben en Basse-Saxe, ces dizaines de milliers de personnes ont une fois encore clairement montré qu’une grande partie de la population rejette les manigances du gouvernement avec les entreprises électriques. "Au niveau mondial, il n’y a pas de site de stockage sûr pour un million d’année pour les déchets hautement radioactifs produits pas les centrales nucléaires. Au lieu de rallonger la durée de vie des centrales, nous devrions enfin arrêter de produire des déchets nucléaires", déclarent les organisateurs.
En France, quelques dizaines de citoyens avaient manifesté dans les gares que devait traverser le convoi. Vers Caen, un groupe de jeunes, le Ganva, s’est attaché sur les rails et a bloqué le train pendant quelques heures. Les médias ont largement relayé cette action, en omettant de parler des violences policières dont ont été victimes les activistes (l’un des manifestants a eu les tendons de la main coupés).


07/11/2010.