Accueil > Informations > Vie associative > Graines de toreros

Graines de toreros

Dans dix-sept communes gardoises sont organisés des spectacles tauromachiques, offerts par la communauté d’agglo, et au cours desquels se mesurent des adolescents de 14 ans à 16 ans, face à des taurillons aux cornes la plupart du temps sciées.
Dimanche 11 juillet, à 16 heures 30, c’est Caveirac qui accueillera Graines de toreros, avec mise à mort à la clé. Les animaux seront torturés puis tués par des apprentis toreros qui n’ont évidemment, ni la force physique ni l’expérience, pour planter l’épée. On imagine aisément le carnage aux frais des contribuables gardois !
Ne supportant plus la barbarie dans leur village, des Caveiracois, désirant néanmoins conserver leurs traditions camarguaises, se sont mobilisés sous la bannière de l’Alliance Anticorrida.
Durant 48 heures, dans l’urgence, ils n’ont pas ménagé leur peine, faisant même du porte-à-porte pour arriver à réunir près de 200 signatures dans ce petit village de 3 000 âmes.
D’une seule et même voix, Claire Starozinski, porte-parole de l’association, accompagnée d’une dizaine d’habitants, a remis, ce jour, la pétition à Nicole Costanzo, élue aux festivités, lui demandant d’annuler la corrida prévue dimanche. Devant son refus catégorique, la délégation a proposé à l’élue de « faire un geste d’humanité » et de transformer la représentation en capea, parodie de corrida sans effusion de sang.
Nicole Costanzo a assuré qu’elle ferait de notre requête au maire, Bernard Bergogne et à son conseil municipal, qui communiquera sa décision à l’association sous 24 heures.


Communiqué de presse d’Alliance Anticorrida, 06/07/2010. Contact : Alliance Anticorrida, Bp 77023, 30910 Nîmes cedex 2. Site web : www.allianceanticorrida.fr