Accueil > Listes et documents > Musique > Pierre Perret (chanson française)

Pierre Perret (chanson française)

Artiste/Groupe : Pierre Perret
Style : chanson française
Titre : vert de colère
Adresse : http://pierreperret.org
Pays : France
Année : 1998

Texte :

Je suis vert, vert, vert,
Je suis vert de colère
Contre ces pauvres types
Qui bousillent la terre,
Cette jolie terre
Que nos pères,
nos grands-pères
Avaient su préserver
Durant des millénaires.

Les rivières écument.
Les usines fument.
Les moutons mange leurs papas
Changés en granulés.
Les déchets ultimes,
La vache folle en prime,
Sont un petit cadeau du ciel
De nos industriels.

Je suis vert, vert, vert,
Je suis vert de colère
Contre ces pauvres types
Qui bousillent la terre.

De Brest aux Maldives,
Vont à la dérive
Des poubelles radioactives
Jusqu’au fond des lagunes
Et, même sans tapage,
Des maires de village
En enterre dans leur commune
Pour faire entrer des thunes.

Je suis vert, vert, vert,
Je suis vert de colère
Contre ces pauvres types
Qui bousillent la terre.

Les blés, les patates
Sont bourrés de nitrates.
On shoote aussi bien les veaux
Que les champions haut-niveau.
On se fait des tartines
Au beurre de dioxine.
En voiture, on a le point vert
Pour doser nos cancers.

Je suis vert, vert, vert,
Je suis vert de colère
Contre ces pauvres types
Qui bousillent la terre.

Sous la couche d’ozone,
L’oxyde de carbone
Tue nos forêts si précieuses
Autant que les tronçonneuses.
L’air pur s’amenuise.
Nos sources s’épuisent
Mais colorants, salmonelloses
Nous font la vie en rose.

Je suis vert, vert, vert,
Je suis vert de colère
Contre ces pauvres types
Qui bousillent la terre.

Pour qu’y ait pas de panique,
Leurs poisons transgéniques,
Ils les nomment "sciences de la vie"
Ou "biotechnologies".
Leurs gènes font la nique
Aux antibiotiques.
Pour guérir nos infections,
Faudra de l’inspiration.

Je suis vert, vert, vert,
Je suis vert de colère
Contre ces pauvres types
Qui bousillent la terre.

Tous les ans, bonhomme,
Sept milliards de tonnes
De gaz mortel CO2
S’envolent dans les cieux.
L’effet de serre menace.
Ça fait fondre les glaces.
La mer monte : c’est sans danger,
Y aura qu’à éponger.

Je suis vert, vert, vert,
Je suis vert de colère
Contre ces pauvres types
Qui bousillent la terre.
Il y a ceux qui chantent
La chanson du profit
Contre tous ceux qui aiment
La chanson de la vie.