Accueil > Informations > Médias > L’impact écologique de l’humanité s’accroît rapidement

L’impact écologique de l’humanité s’accroît rapidement

L’augmentation de la population mondiale et de la consommation ont eu pour effet d’augmenter l’impact écologique de l’humanité de 22 % par rapport à la décennie précédente. Il faudrait désormais une planète et demie pour produire les ressources que l’humanité consomme en un an (nourriture, vêtements, transports, chauffage... sans oublier les déchets).
Selon l’association canadienne Global Footprint Network, à l’origine de cette étude, les besoins de l’humanité ont commencé à excéder les capacités productives de la terre en 1986...
Les résultats sont déjà sous nos yeux : déforestation, perte de terres arables, surexploitation des ressources marines, accumulation de CO2 dans l’atmosphère,...
Sans surprise, on retrouve parmi les pays qui ont l’empreinte écologique la plus élevée les Émirats arabes unis, le Qatar et les États-Unis. Viennent ensuite les pays européens, le Canada, Israël et le Japon. Loin derrière arrivent Haïti, le Congo, l’Inde, le Cambodge et la Côte d’ivoire.
Et avec l’émergence des pays en voie de développement, les terriens consomment de plus en plus. C’est un cercle vicieux ; les écosystèmes arrivent de moins en moins à nous sustenter, mettant en péril la survie des générations futures.


24/11/2009.