Accueil > Informations > Médias > Consommons-nous de la viande halal sans le savoir ?

Consommons-nous de la viande halal sans le savoir ?

La règlementation européenne impose qu’un animal soit étourdi avant son abattage, mais autorise des dérogations pour obéir aux rites juifs et musulmans.
En France, une grande partie des viandes sortant des abattoirs est conforme à des préceptes religieux, cependant elle est vendue sans mention spécifique.
D’après une enquête menée par l’Oeuvre d’Assistance aux Bêtes d’Abattoir (OABA), 28 % des bœufs, 43 % des veaux, 62 % des moutons et des chèvres ont été abattus selon un rite religieux. Une autre enquête des directions des services vétérinaires de Basse et Haute-Normandie conclut que cette proportion varie de 0 à 60% selon les abattoirs pour la production halal, et qu’elle est même supérieure à 70% pour la production kascher (destinée aux juifs).
Ces proportions sont bien supérieures aux consommations des juifs et des musulmans, qui ne représentent que quelques % de la population française. Ceci prouve que les produits halals ou kashers sont utilisés dans les rayons "normaux" des magasins.
Si ces pratiquent permettent aux abattoirs de faire des économies, elles posent problème aux défenseurs des animaux. L’OABA demande une meilleure traçabilité des produits et un étiquetage systématique.


21/09/2009. Site web : http://www.oaba.fr