Accueil > Informations > Médias > L’armée se met au vert

L’armée se met au vert

Si jusqu’à présent, l’environnement était la dernière préoccupation des militaires (inutile de rappeler leurs expériences sur les animaux et les humains, les dégâts causés aux milieux naturels par les véhicules et les armes, etc), les temps changent ; le ministre de la Défense Hervé Morin et la secrétaire d’État à l’écologie Chantal Jouanno viennent de présenter un rapport sur le "développement durable".
Ainsi, 119 millions d’euros du budget militaire seront consacrés à la préservation des sites naturels. 20% des 250 000 hectares détenus par l’armée sont déjà classés Natura 2000.
Des milliers de mètres carrés de panneaux solaires vont être installés sur les toits des bases aériennes.
108 millions d’euros seront attribués au démantèlement des navires, dont certains contiennent des substances dangereuses. Idem pour les véhicules blindés et les bâtiments.
Certes, ces sommes sont des gouttes d’eau comparé au budget total de la Défense, mais c’est un début.
Et le ministre de conclure : "les militaires sont aussi des citoyens et se préoccuper de l’environnement, c’est une manière comme une autre de se préoccuper de l’avenir de son pays".


15/09/2009.