Accueil > Informations > Vie associative > Michelito 2 ; le retour

Michelito 2 ; le retour

Durant l’été 2008, à la demande de l’Alliance Anticorrida, deux corridas pendant lesquelles Michelito, 10 ans, devait se produire ont été annulées à Fontvieille et à Arles.
Par la suite, pour que l’enfant puisse se produire, deux spectacles annoncés on dû être transformées en une sorte d’Intervilles sans banderilles, ni effusion de sang. Déclarant forfait pour la suite de sa tournée, l’enfant était rentré au Mexique.
Le 24 janvier 2009 à Mérida, l’enfant a tué six taureaux sous les yeux de sa maman, directrice des arènes et de son papa ancien torero français, dans l’espoir de faire homologuer sa tuerie par le livre Guinness des records. Demande rejetée au motif que « Le Guinness n’homologue aucun record fondé sur les blessures causées à des animaux ou le meurtre de ces derniers ».
Samedi 12 septembre, à 11 heures, Michelito est annoncé, dans les arènes d’Arles, dans le cadre d’une « classe pratique sans mise à mort » organisée par l’école taurine, et, pour ne pas être passible d’une amende pour infraction à la législation du travail, les organisateurs offrent la gratuité de l’entrée des arènes.
Par la voix de sa porte-parole, Claire Starozinski, l’Alliance Anticorrida s’interroge, à juste titre : « Les organisateurs vont-ils encore une fois tenter de braver la loi ? »
En 2008, le père de Michelito, n’avait pas daigné se rendre à la convocation du procureur de la République.
Les autorités compétentes, à nouveau alertées par l’Alliance Anticorrida, nous ont déclaré : « l’enquête n’étant pas clôturée, les gendarmes seront présents pour établir leurs constatations ».
De son côté, l’Alliance Anticorrida sera présente à Arles dans les arènes ce 12 septembre pour voir si Michelito sera bien sans armes et que les taureaux ne présenteront aucun danger pour un enfant de 11 ans.


Communiqué du 08/09/2009. Site internet : www.allianceanticorrida.fr