Accueil > Informations > Médias > Sortir du nucléaire : affaire classée !

Sortir du nucléaire : affaire classée !

Stéphane Lhomme, porte-parole du réseau Sortir du Nucléaire, risquait 5 ans de prison et 75 000 euros d’amende pour avoir "violé le secret-défense". Grâce notamment à une campagne de soutien ayant regroupé près de 40000 signatures (dont de nombreuses personnalités), l’affaire a finalement été classée le 30 juin dernier par le parquet anti-terroriste.
En 2003, Sortir du Nucléaire avait publié un document qui révélait que le réacteur français EPR n’est pas conçu pour résister à un crash d’avion de ligne. La police avait alors perquisitionné le domicile de Mr Lhomme, et l’avait en garde à vue à deux reprises.