Accueil > Informations > Médias > Décès d’Edward Goldsmith

Décès d’Edward Goldsmith

Edward Goldsmithvient de décéder à l’âge de 81 ans.
Né à Paris en 1928 d’une mère française et d’un père anglais, il crée en 1969 The Ecologist, revue phare de la pensée écologiste internationale puis L’Ecologiste, son édition française, en 2000.
En 1968, il est le co-fondateur de l’association Survival International, consacrée à la défense des peuples indigènes. En 1974, il participe à la création du Green Party en Angleterre, ainsi qu’aux premières campagnes des écologistes français (1974 - 1977), au premier sommet international sur l’environnement de Stockholm (1972).
Pendant près de trente ans, il bloque des chantiers de construction de centrales nucléaires, organise des campagnes contre la déforestation ou la construction de grands barrages en Inde, contre la Banque Mondiale ou la FAO, édite une quinzaine de livres, écrit des centaines d’articles, organise partout sur la planète des actions afin de lutter contre la dégradation de la planète et des conditions de vie de ses habitants.
En 1972, il publie A blueprint for survival traduit en français sous le titre Changer ou disparaître, ouvrage qui fut un bestseller traduit en 16 langues et à l’origine de bien des vocations d’écologistes. En 1990, il publie Rapport sur la planète terre aux éditions Stock puis 5000 jours pour sauver la planète, ou encore Le procès de la mondialisation (Fayard, 2001).
Les conclusions et l’expérience de toutes les années d’étude et de combats de cet activiste sont parus sous la forme d’un manifeste de l’écologie intitulé Le défi du XXIème siècle - une vision écologique du monde aux éditions du Rocher en 1994, et réédité en juin 2002 sous le titre Le Tao de l’écologie.
Intellectuel et militant, il a reçu en 1991 le Prix Nobel Alternatif, le Right Livelihood Award et la légion d’honneur en 1992.