Accueil > Informations > Vie associative > La SPA demande aux maires d’interdire les cirques avec animaux (...)

La SPA demande aux maires d’interdire les cirques avec animaux sauvages

La SPA demande aux maires d’interdire les cirques avec animaux sauvages !

Virginie POCQ SAINT-JEAN, Présidente Nationale de la SPA, vient d’adresser un courrier aux 36 000 maires de France concernant les conditions lamentables dans lesquelles sont détenus les animaux de cirques itinérants.

En effet, la SPA, partie en croisade contre les cirques avec animaux sauvages depuis plusieurs années, a choisi d’interpeller la conscience citoyenne des maires français afin qu’ils renoncent à les accueillir pour des raisons de sécurité notamment.

Dans cette lettre, la SPA rappelle les différents accidents qui se sont produits ces dernières années dans de nombreux cirques itinérants qui détenaient illégalement, pour la plupart, des animaux et qu’ils n’avaient plus les moyens de les entretenir.

« Par cette campagne, nous souhaitons faire prendre conscience aux maires qu’il est clairement impossible d’accueillir des cirques avec animaux sauvages. Comment peut-on accepter qu’un lion, un tigre, un éléphant, soit enfermé dans quelques mètres carrés ? Comment peut-on accepter que des cirques soient sources de conflits et menaces envers les riverains et les institutions ? Comment peut-on accepter d’accueillir un cirque qui n’est pas aux normes de sécurité ou pire, qui détient des animaux de manière illégale ? Les maires ont des devoirs et la SPA compte sur leur réponse. Nous avons déjà obtenu de nombreux retours très positifs et je me félicite de l’objectivité et du courage des élus qui prennent position », déclare Virginie Pocq Saint-Jean, Présidente Nationale de la SPA.

Cette campagne est un espoir important pour les animaux détenus dans les cirques et pour leur avenir : celui d’être reconnus comme être sensibles eux aussi.

« Ce courrier, nous le constatons, était attendu par des maires. Beaucoup partagent nos idées et ne savaient pas comment nous aider. Nous pensons que le lobby du cirque réagira. Nous l’espérons même. Cela nous permettra d’ouvrir un grand débat médiatique sur le sujet et surtout de montrer au grand public l’enfer que représente le cirque pour les animaux », poursuit Virginie Pocq Saint-Jean.


Une pétition est mise en ligne sur le site de la SPA : http://www.spa.asso.fr
Communiqué du 01/07/2009.