Accueil > Informations > Médias > Dossier : élevages de cochons

Dossier : élevages de cochons

Voici quelques éléments qui, nous l’espérons, vous inciteront à ne plus consommer de porc industriel.

90% de la production porcine se fait dans des bâtiments, ce qui est d’ailleurs le cas pour toutes les autres productions animales françaises. Certains élevages concentrent jusqu’à 200 individus.
Les porcs vivent six mois (seulement !), sur une surface moyenne de 0,7 à 0,8 m² ! Le sol est un caillebotis qui permet l’évacuation des déjections. Ils vivent entre des grilles, les queues coupées, les dents limées ; les mâles sont même castrés (à vif) pour éviter qu’ils ne s’attaquent entre eux.
Les cochons sont engraissés jusqu’à ce qu’ils atteignent 120 à 160 kilos, avec une mixture de grains (blé ou soja, parfois transgénique) et d’additifs (vitamines, antibiotiques ; des antidépresseurs ont même été retrouvés dans leur nourriture !).
Dans les élevages, des souffleries sont chargées d’évacuer l’ammoniac qui se dégage des déjections. La concentration de gaz toxiques est telle qu’en cas de panne, la durée de vie des bêtes est estimée à moins d’une demie-heure !!
Au niveau environnemental, on sait tous que les déjections de porcs ont des effets catastrophiques ; en Bretagne notamment, le surplus de lisier ne peut pas être absorbé par le sol et s’écoule jusqu’aux rivières et à la mer, provoquant des invasions d’algues et l’asphyxie des cours d’eau.


25/02/2009.