Accueil > Informations > Courrier des lecteurs > Bizutage et scoutisme en Belgique

Bizutage et scoutisme en Belgique

Madame, Monsieur,

J’ai lu les actions que vous proposez sur votre site en matière de bien être animal. Actions que je ne peux qu’approuver.

Personnellement, je suis une étudiante française en Belgique et j’ai été, comme plusieurs centaines d’étudiants chaque année, victime d’un bizutage particulièrement violent appelé "baptême étudiant". Entre autres épreuves (que je ne vous mentionne pas, la blessure étant encore trop récente), je vous en signale certaines, élevées au rang de tradition : les nouveaux doivent boire un verre de bière de 50 cl en une gorgée avec... un poisson rouge vivant glissé à l’intérieur juste avant. Bain de sang animal chaud dans lequel le bleu doit s’immerger. Seau de viscère au fond duquel on doit plonger sa main pour récupérer un oeil de bœuf ou de cheval.
Et surtout, dans certaines facultés, on enferme les bleus dans un placard pendant trois heures avec un poulet, on les sort et on les oblige à tuer le poulet. Pas besoin de vous dire qu’il n’est pas étourdi. L’association Gaia a déjà poursuivi des étudiants pour ces massacres parce qu’ils avaient été pris en flagrant délit, mais cela se produit tous les ans.

Enfin, je vous signale aussi une tradition très en vogue chez les scouts : acheter un poulet, le faire élever par les enfants, et demander à un petit gamin de 14 ans de le mettre à mort à coup de hache. Ca marche aussi avec les lapins. Et plus c’est sanglant, mieux c’est. Pour plus d’infos : http://www.belgium.be/eportal/appli...

Merci de votre attention.

Claire