Accueil > Informations > Médias > Vaches, méthane et changement climatique

Vaches, méthane et changement climatique

L’université de Hohenheim (Stuttgart, en Allemagne), annonce avoir mis au point une pilule permettant de réduire les rots et les pets des ruminants, responsables selon les estimations des scientifiques de 4% des émissions de gaz à effet de serre de la planète. Le processus de digestion et de fermentation des vaches génère naturellement du méthane, que les vaches expulsent principalement sous forme de rots.
Le traitement, mis au point par les scientifiques de l’équipe du Docteur Drocher, doit être combiné à un régime précis et associé à des heures de repas strictes pour les vaches. Le chercheur explique que leur recette consiste à transformer le méthane produit lors du processus de digestion en énergie plutôt qu’en gaz ce qui, au passage, doperait leur production de lait.
L’histoire ne dit pas si le traitement est susceptible d’être adapté à d’autres races animales, voire aux êtres humains.

Comme d’habitude, au lieu de s’attaquer aux causes d’un problème, on préfère panser la plaie : la vraie solution se serait-elle pas tout simplement de réduire notre consommation de viande, le nombre de vaches et le nombre d’élevages ?


Source : Yahoo actualités, 25/03/2007