Accueil > Vivre éthique > Nutrition > Minéraux : Sélénium

Minéraux : Sélénium

Action :
Le sélénium est un anti-inflammatoire et un antioxydant qui semble avoir une action efficace pour prévenir certains cancers (prostate, colorectal, poumon, peau, etc). Il intervient dans de nombreuses réactions enzymatiques, notamment la synthèse de l’ADN et des hormones thyroïdiennes. Il permet également à l’organisme de produire une enzyme (la glutathion peroxydase) qui s’associe avec la vitamine E pour protéger les membranes cellulaires contre l’oxydation des radicaux libres.
Le sélénium est normalement présent en quantités importantes dans les tissus à vocation immunitaire comme le foie, la rate et les ganglions lymphatiques. Une carence en sélénium favoriserait la progression de certaines infections virales.
Dans la nature, il est présent partout dans l’écorce terrestre, mais pas de façon uniforme sur tout le globe. La teneur en sélénium des fruits et légumes dépend directement de la teneur en cet oligo-élément des sols où ils sont cultivés. Notre organisme ne sait pas le synthétiser ; nous le trouvons dans notre alimentation :

Besoins :
Les besoins ont été fixés à 55 micro-grammes (µg) par jour pour les adultes. Un peu plus pour les femmes allaitantes ou enceintes, et un peu moins pour les enfants.
Certains spécialistes affirment qu’une supplémentation serait bénéfique, mais attention car un excès de sélénium peut provoquer une intoxication.

Sources :
(le sélénium se présente sous différentes formes : sélénométhionine, sélénocystéine, sélénate, sélénite)

Baie de goji (80 µg/ 100 g)
Céréales complètes (blé, riz, seigle,...)
Champignons (10 µg/ 100 g)
Fèves
Fromages
Graines germées
Haricots
Lentilles
Levures alimentaires
Maïs
Moutarde
Noix du Brésil
Œufs
Oignons
Pois
Sésame

Carence :
La carence en sélénium est très rare et ne touche que certaines personnes atteintes de maladies intestinales ou cardiovasculaires, ou vivant dans des régions dont les sols en sont pauvres (Finlande, Angleterre, Chine,...).